bonjour

 

depuis quelques temps, une loi va être proposée pour interdire les sacs plastics,

enfin !

quand on sait que la durée d’utilisation est d’à peine 20 mn pour beaucoup de pollution après… bon !

pour beaucoup d’entre nous, nous avons le souvenir pas si lointain des sacs à provisions en coton, ils étaient dans tous les sacs, pratiques, invisibles, et de grande capacité

ils ont été relégué aux oubliettes au nom du modernisme …

 

et avant internet, il y avait les revues de « travaux pour dames »

trouvé chez paminatelier

 

alors le modernisme ça a du bon, mais c’est encore mieux lorsqu’on reconnaît l’utilité des choses qui ont servi pendant longtemps, qui coûtaient peu, et duraient longtemps

l’un peut très bien aller avec l’autre, c’est ce que l’on appelle de l’intelligence

et comme nous sommes douées, oui les filles reconnaissons nos qualités,

je vous propose non pas un mais des tutos pour réaliser ces fameux sacs, ce n’est pas très compliqué, il suffit de faire une recherche sur le net avec les mots « explication sac à provision au crochet  » et vous trouverez une multitude de site qui vous propose la façon de les faire

pour info, il y en a, à vendre le prix va de 2.50 euros à 39 euros

je vous met quelques liens, mais il y en a d’autres, n’hésitez pas à faire des recherches vous trouverez votre bonheur

et il y en a pour tous les goûts

mais avant tout il faut savoir faire le point résille, alors rien de mieux qu’une vidéo

et vous pourrez commencez par éventuellement celui-ci

du blog Cosiadoru

du blog BDD36

du blog facile Cécile

 

 ou celui-ci du blog lesrécréesdefabj

 

du blog lullabyparis

 

voilà, je crois qu’il y a matière à travailler, il y en a pour tous les goûts, de toutes les formes et de toutes les couleurs,

n’hésitez pas à faire un tour sur la toile, vous y trouverez une multitude de modèles, pour vous ou pour offrir

 

une dernière anecdote, en faisant mes recherches, j’ai vu qu’il s’en vendait dans les magasins de luxe, oui c’est « so chic » d’avoir un filet à provision, alors qu’il y a une cinquantaine d’année cela faisait « arriéré »

comme quoi, la mode …

 

bonne journée