Coup de Tonnerre chez Phildar

Coup de Tonnerre chez Phildar

Bonjour, ce n’est pas un coup de pub, mais bel et bien un Coup de Tonnerre chez Phildar !

En effet, je viens d’apprendre que cette marque de laine que nous connaissons toutes, va être mise en procédure de sauvegarde…

Ce n’est pas une procédure de redressement judiciaire, mais c’est tout comme …

« La sauvegarde (ordinaire ou accélérée) est une procédure préventive qui doit permettre de traiter les difficultés insurmontables d’une entreprise avant qu’elle soit en état de cessation de paiement. Elle a pour but, par la mise en place d’un plan de sauvegarde, de permettre à l’entreprise de continuer son activité (au besoin en procédant à sa réorganisation), de maintenir l’emploi et d’apurer ses dettes. » source service public.fr

Je pourrai rentrer dans les détails économiques pour les explications mais je n’en ai pas vraiment le cœur.

C’est en 1903 que 2 entrepreneurs messieurs Janssens et Milliez lancent la première filature à Roubaix

Phildar est né en 1943 par Monsieur Gérad Mulliez qui au départ avait appelé son magasin aux textiles d’art » pour devenir ensuite « aux fils d’art » et bien sur le célèbre Phildar que nous connaissons aujourd’hui.

Les usines de fabrication de laine étaient situées à Roubaix, actuellement les usines sont situées à Neuville-en-Ferrain dans le Nord aussi.

Saviez-vous que le tout premier Auchan, qui a été aussi lancé par le fils Mulliez, se trouvait dans une ancienne usine de retordage à Roubaix.

Et que c’est Phildar qui a renfloué les comptes de Auchan pendant quelques années, car à l’époque la grande distribution commençait à peine, et elle avait bien du mal à lever la tête.

Autre époque, autre mentalité qui ont bien changé, car aujourd’hui dans le groupe multimilliardaire de l’association familiale Mulliez, il n’y a que les chiffres qui parlent.

Le chiffre d’affaire de Phildar représente à peine un confetti, qui sera soufflé aussi facilement pour cette famille qu’une poussière sur leur vêtement …

Bien sur les économistes vous dirons qu’il y a eu les gilets jaunes, le covid19 , peut-être aussi une mauvaise gestion, mais surtout, que nous tricotons moins… je ne suis pas sur …

Et puis il y a la concurrence, les charges etc…

La liste pourrait encore être longue, tout ce que je vois, c’est un pan de notre histoire qui vacille et c’est bien dommage.

Vous comprendrez que je suis un peu, voir très triste à l’annonce de cette nouvelle, événement parmi tous les événements du moment.

Pour l’instant les magasins et le site fonctionnent donc si l’envie vous prend ne vous gênez pas, profitez encore du nom et de leur laine.

N’hésitez pas à visiter ma mercerie et vous abonner à la newsletter.

un pull d'été en granny au crochet

Bonne journée.

Une pensée pour nos enfants, et si on parlait des…Tables de multiplication

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est yarn-2565067_1920-1024x683.jpg.
https://table-de-multiplication.fr/

15 réflexions au sujet de “Coup de Tonnerre chez Phildar”

  1. Une bien triste nouvelle pour toutes les tricoteuses et crocheteuses que nous sommes ! Ca a été le cas de Bergère de France aussi il y a peu….
    Alors que fait M. Auchan ? Il pourrait renvoyer la balle à l’entreprise qui lui a permis d’avoir son empire dans la grande distribution ! Le profit, la rentabilité ?? heureusement que nous avions nos pelotes pendant le confinement et le site internet pour nous réapprovisionner !

    Répondre
    • Je suis tout à fait d accord avec vous . Moi cela fait 39 ans que je tricote c est une de mes passions
      Que ferais je sans mes aiguilles .
      C est une détente et une bonne thérapie

      Répondre
  2. Oh la la mais quelle tristesse. Même si je ne tricoté plus.. Je pense à tous ces magasins… Et qui aurait envie aujourd’hui de sauver une entreprise de laine…. Beaucoup de travail, de main d’œuvre pour un bénéfice qui ne doit pas convenir. Et puis, ils ont raison, laissons notre savoir-faire, les étrangers sauront reprendre le flambeau.. Vraiment triste nouvelle. Beau week-end les amies. Mireilleover60

    Répondre
  3. une bien triste nouvelle pour toutes celles et ceux qui sont adeptes de la pelote de laine ou de coton…. il y a peu c’était aussi Bergère de France qui a été dans cette situation…. nous n’avons plus qu’à espérer !
    Mais que fait la famille Mulliez qui a bâti son empire grâce au soutien de cette entreprise, ne pourrait-on pas la soutenir et renvoyer la balle (sans jeu de mots), les Mulliez ont aussi mis en liquidation ALINEA qui fait aussi partie du groupe, et là encore problème de rentabilité et de profits insuffisants, de concurrence…. c’est clair que manger nous mangerons toujours mais si les boutiques ou les sites internet n’avaient pas été là pendant la pandémie comment aurions-nous fait pour tenir le coup pendant le confinement ?
    Je suis bien triste et écoeurée par cette course au gain, du toujours plus….
    Croisons les doigts pour espérer une fin « heureuse »….

    Répondre
  4. Bonjour. C’est bien triste ces histoires de gros sous. Quand j’ai commencé le tricot et le crochet 50 ans déjà il y avait pingouin ma maman se servait là le magasin à côté de chez nous et phildar. Pendant longtemps je prenais au 2 et puis qu’à phildar je connaissais bien la dame toujours de bon conseils. Quand elle a quitté celle qui a repris à laissé et pris Bergère de France j’ai continué avec. Maintenant la dernière repreneuse laisse Bgf et à repris phildar. Je sais pas si c’est une bonne idée du coup. Ma prochaine commande sera chez eux. Une goutte d’eau mais si tout le monde fait pareil on ne sait jamais.
    Bonne journée.
    Régine.

    Répondre
  5. Bonjour,
    Je suis triste aussi, d’autant que je connais très bien PHILDAR, ma Cousine était responsable de magasin à l’usine à Roubaix… j’y étais souvent, la laine et les catalogues j’en ai usé, c’est un bon souvenir. Que de merveilleuses années nous avons vécu, et depuis longtemps tout fout le camp, c’est honteux et scandaleux ce qui arrive….nous étions une région textile qui marchait du tonnerre, mais … on ne peut pas lutter contre ceux qui dirigent !!

    Répondre
  6. Merci de nous informer sur le devenir de cette « vieille »entreprise, c’est bien triste.
    « bêtement » on pourrait dire « Auchan pourrait peut être renvoyer l’ascenseur ! »
    au moins pour un temps, la crise ne durera pas éternellement…..et l’angoisse des salariés pour leur avenir non plus, on espère.

    Répondre
  7. C’est tellement triste cette nouvelle.
    J’en ai tricoté des km de laine et coton Phildar…. J’ai même une machine à tricoter qui vient de chez eux….
    Bien entendu la fabrication et le filage en Turquie reviennent bien moins cher!
    Je trouve ça révoltant!!!!
    Mais que faire à notre niveau face à ces requins de la finance qui n’ont de cesse de toujours gagner plus d’argent et écraser les plus petites entreprises?
    Et la crise du Covid n’a rien fait pour arranger les choses, bien au contraire….
    Tellement triiiiste…..

    Répondre
  8. le prix de la laine est si chere maintenant
    et puis les boutiques laine philadar disparaissent et cela depuis longtemps boutique philadar mais pret a porter chere at taille manequin
    cecie explique peut etre cela mmais c’est bien triste il va rester que bergere de france mais pas donner n’ont plus

    Répondre
  9. oui moi aussi ça m’attriste
    ils profitent toujours de certains évènements pour tout fermer
    et combien de gens encore au chomage !!!!
    et UN GRAND OUI pour dire qu’il y a beaucoup de gens qui tricotent qui crochètent …. et qui ont besoin de laine !!!!
    passons quand meme un bon dimanche …en tricotant ou crochetant
    toutes à nos aiguilles !!!!
    cloclo63

    Répondre
  10. Merci pour ces informations.
    J ai repris depuis quelques années le tricot et créé un petit groupe de tricoteuse à la demande de jeunes collègues qui voulaient apprendre à réaliser des doudous au crochet et durant le confinement j ai eu le plaisir de réaliser plusieurs ouvrages ce qui a transformé cette dure période en plaisir. Alors j espère encore que ce n est pas la fin de Phildar!
    Bon nombre redécouvrent cette activité qui pourrait bien devenir essentielle pour notre moral dans ce monde secoué.
    Alors oui, je demande à la famille Mulliez, bien connue pour sa richesse, à faire preuve d humanité et à arrêter d adherer à ce système qui s ecroule.
    Gardons nos emploi en France, conservons nos enseignes Françaises à tout prix

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :