quand un objet devient un patrimoine

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. crop4mains2015 dit :

    Et oui, j’ai eu ma première montre pour ma communion, le cadeau traditionnel ! On ne les jetait pas à l’époque , on les réparait le cas échéant…. très bel article Merci du partage. Mireilleover60

  2. VIRGILI Françoise dit :

    bonjour, j’ai eu peu de montres également -5 je pense-, et je dois faire réparer (pour l’avoir fait tomber au moment d’accrocher le bracelet) ma PREMIERE (achetée en 1963 avec les 50 francs offerts par ma grand-mère pour ma réussite au Certificat d’études) même si elle n’est pas d’une marque prestigieuse, même s’il faut la remonter chaque jour, c’est celle que je préfère. Je comprends que l’on puisse apprécier d’avoir une très BELLE montre, surtout si c’est un objet qui passe de génération en génération. Mais pas certaine que les jeunes y attachent autant d’importance. Chacun(e) ses choix. Mais ce site est déjà un plaisir pour mes yeux et merci de nous l’avoir présenté. Bonne continuation … en tout….

  3. corinne dit :

    Je n’avais jamais vu d’aussi belles montres (les blancpain ) …mais bon , je crois que je n’ai pas les moyens 🙂 Très beau en tout cas , une découverte , merci!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :