Freeform Kal gilet

bonjour,

 

grand moment, et belle émotion pour moi

mon gilet freeform est fini

il me restai à faire quelques retouches

comme on le voit il y avait un coté pas tout à fait droit

donc je l’ai posé sur le patron

et j’ai directement fait quelques rangs de mailles serrées en me basant sur la bordure du patron

et voilà ce que ça donne

une photo d’un peu plus près, il reste une petite bricole à corriger sur la gauche

ce petit décalage sera rectifié avec la bordure qui est prévue

cette bordure est faite de quelques rangs de mailles serrées et d’un dernier rang composé de point d’ananas

pour mon gilet j’ai fait 4 rangs de mailles serrées et ensuite le dernier rang au point d’ananas

le petit décalage du coté de mon gilet est rectifié au 1er rang de mailles serrées par quelques brides au lieu d’une ms,

et le bord est totalement droit maintenant

pour le col, j’ai ramassé les mailles sur une aiguille, pour me faciliter la tâche j’ai utilisé un crochet pour prendre les mailles

et j’ai ensuite tricoté en cote 2/2 sur 20 cm, car le col sera replié

le voilà replié, il resserre parfaitement mon cou, je ne donne pas d’indication car il faut l’adapter selon ses goûts

et voilà le poignet, lui aussi replié et cousu

par contre j’ai choisi de laisser le bas tel quel car je trouve les arrondis très jolis

il me reste le boutonnage à faire , ne n’ai pas envie de mettre des boutons, je suis tentée par des brandebourgs

mais … parce qu’il y a toujours un mais avec moi ! j’ai trouvé des breloques super mignonnes et je crois que je vais bricoler mes propres brandebourg façon la grenouille

quand ce sera fait vous aurez bien sur les photos

 

pour mon gilet je l’ai porté pour la 1ere fois hier, inutile de vous dire mon plaisir et ma fierté, car il est MAGNIFIQUE !

je suis toujours épatée du résultat, et tout ça avec des restes de laines, mais qu’il est beau

 

comme je l’ai fait à chaque grandes étapes de ce gilet, je vous remercie tous et toutes de m’avoir suivi dans cette aventure que je n’aurai pas fait seule,

je n’ai pas compté les heures de travail, car il fallait que je prenne des notes pour vous les écrire ensuites

je n’ai pas compté le nombre de photos

je n’ai pas compté non plus le nombre de fois où je me suis dit : “comment je vais faire celui-là”

je remercie mon zom qui a eu la patience de voir la table de salle à manger inondée de pelotes de toutes les couleurs (bon il a ralé quand même un peu … après il a lâché prise …)

et je fais un gros bisous à celles qui m’ont suivies et surtout qui mon envoyé des photos, car on se sent moins seul

 

voilà j’ai fini …. si je vous disais qu’il me reste encore quelques fonds de laines et que je suis devenue frapadingue du freeform je pense que cela vous ferai sourire, et j’en suis bien heureuse

 

alors je vous dit : à bientôt pour une autre aventure

 

bonne journée