La douceur d’un châle

Bonjour, je vous propose aujourd’hui une pointe que l’on tricote. La douceur d’un châle qui vient réchauffer nos épaules quand les températures sont un peu fraîches pendant la saison estivale. Ou nous tenir bien au chaud en hiver. Un châle, quel que soit la grandeur, la forme devient le synonyme de confort, d’élégance. Vous le porter de multiples façons, il devient l’accessoire que l’on prend sans réfléchir. Alors, il ne faut pas s’en priver, en avoir plusieurs à portée de main, c’est le must. Surtout en ce moment où les températures ne sont pas vraiment exceptionnelles.

Vous trouverez toutes les photos et les explications pour «La douceur d’un châle» à imprimer sur ce lien.

J’ai trouvé ce modèle tout doux, parfait en toutes saisons et surtout occasions. J’ai vu ce modèle sur Ravelry, Un modèle proposé gratuitement par Laine poudré. Je suis tombée sous le charme de ce châle, grâce au dessins, l’association des rayures, sans oublier le dessin avec les points ajourés. Une très belle combinaison, qui allie l’élégance et le confort.

Le tuto de base en anglais a été traduit en Français, il y a encore des termes anglais, mais je vous mets aussi l’équivalence pour que vous ne soyez pas trop perdue. Vous commencez ce châle par la petite pointe. Inutile de vous dire que vous progressez rapidement, mais plus le tricot augmente, plus les rangs sont longs. Personnellement j’éprouve toujours une grande satisfaction au moment de rabattre les mailles.

Le modèle se tricote avec 2 couleurs, cela vous laisse une palette très large dans l’association des coloris. Il se tricote avec des aiguilles n°3.75. Une grosseur que l’on utilise plutôt rarement. La créatrice et moi-même, nous vous conseillons de prendre des aiguilles n°4. Il n’y aura quasiment aucune différence dans le résultat.

Pour les points utilisés, vous avez le point ajouré très simple. Mais la majeure partie du châle se tricote avec le point mousse. Un tricot que je conseille aux débutantes, car il permet de travailler un point de base, les augmentations et aussi les jours.

La douceur d’un châle.

Ce genre de tricot n’est pas réservé que pour l’hiver, bien au contraire. Il devient vite l’accessoire indispensable que l’on prend sans réfléchir. Le choix du fil se fait en fonction de la saison, si vous préférez le porter en été, prenez un coton. Mais je vous conseille un fil comme l’Alpaga, avec un mélange de soie. Deux matières exceptionnelles qui restent légères et vous tiennent chaud quand les températures le demandent.

Personnellement j’opte pour l’Alpaga, nous avons plus souvent l’occasion de l’utiliser. Surtout si comme moi, vous êtes frileuse du cou.

N’hésitez pas à visiter ma mercerie et vous abonner à la newsletter. Mercerie de la Grenouille

Bonne journée.

Une pensée pour nos enfants, et si on parlait des… Les tables de multiplication.

Crédit photo Laine poudré

2 réflexions au sujet de “La douceur d’un châle”

Laisser un commentaire